DÉTECTEURS DE FUMÉES

Comment ça marche ?

Un détecteur et avertisseur autonome de fumée (abrégé en DAAF) est un élément de sécurité qui réagit à la présence de fumée ou de particules de vapeur dans l'air. Il ne faut pas le confondre avec le détecteur de monoxyde de carbone qui n'est pas déclenché par la fumée mais par un gaz toxique, le monoxyde de carbone.

Les détecteurs et avertisseurs autonomes de fumée placés à des endroits « stratégiques », dans un lieu de vie, émettent une alarme sonore par un dispositif intégré lorsqu'ils détectent une opacité, permettant d'alerter les occupants des lieux d'un début de combustion ou d'incendie.

Ces objets peu onéreux sur le site Ofeu.fr, peuvent sauver de nombreuses vies tous les ans et sont même obligatoires dans certains pays (Australie, Canada, France, etc.) dans toutes les constructions neuves ou anciennes.

 

Une vigilance est nécessaire pour éviter le déclenchement accidentel du dispositif (vapeur de douche ou de cuisson, fumée de cigarette ou de cuisson, poussière lors de travaux...).

Documentations

Fiche Technique

Mode

d'emploi

Caractéristiques techniques

Informations techniques :

  • Certificat CE-EN14604 & NF292

  • Capteur optique de détection de fumée, par système photoélectrique.

  • Protection anti - insecte de la chambre optique contre les alarmes intempestives : ouvertures  de (1,3  ± 0,05) mm  de  diamètre.

  • Matière  plastique ABS  HI - 121H  blanc.

  • Dimensions  produit nu (en mm) :  D120xP50.

  • Masse  produit nu :  185 Gr

  • Signal sonore : >85 dB à 3m et >94.5 dB à 1m

  • Température de fonctionnement : de 0°C à 55°C

Où le placer ?

Une obligation légale

Depuis Mars 2015, toutes les habitations françaises doivent être munies d'un détecteur de fumée. Cette mesure, mise en place depuis longtemps pour tous les logements aux États-Unis, s'est avérée efficace contre les incendies domestiques. Consciente de la nécessité de rattraper ce retard, la France a su prendre les mesures légales adaptées

1/3

Afin de maximiser le potentiel de détection des risques d'incendies, il doit y avoir au moins un détecteur de fumée par habitation et, si possible, un dans chaque pièce de vie (salon, chambre et bureau).

En pratique, nous conseillons au minimum l'acquisition de deux détecteurs, un pour le salon et un pour le couloir qui mène aux chambres.

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White YouTube Icon
  • White Pinterest Icon
  • White Instagram Icon

©2017 par O'Feu.fr

0

MON PANIER